04 сентября / 2016

Réunion informelle des dirigeants du groupe des Brics en marge du sommet du G20, Hangzhou, Chine, 4 septembre 2016

Les dirigeants du groupe des Brics se sont rencontrés dimanche 4 septembre 2016 en marge du sommet du G20 à Hangzhou, en Chine.

Les chefs d’État ont échangé leurs points de vue sur un large éventail de questions majeures suscitant une préoccupation générale en matière de politique internationale, de sécurité, d'économie et de gestion globale.

Conscients des défis auxquels fait face aujourd'hui la croissance économique mondiale, les dirigeants ont constaté que les pays des Brics étaient confrontés à de nouveaux défis pour leur propre développement économique. A cet égard, ils ont reconnu que les perspectives et les rythmes de croissance économique des pays des Brics resteraient un moteur important de croissance économique mondiale.

Les chefs d’État ont souligné l'importance du renforcement du partenariat stratégique des Brics construit sur les principes d'ouverture, de solidarité, d'égalité, d'entente mutuelle, d'inclusivité et de coopération mutuellement bénéfique.

Les dirigeants ont exprimé leur reconnaissance et soutien à la présidence chinoise du G20 en 2016, et ils se sont dit absolument certains du succès du sommet de Hangzhou. Ils ont grandement apprécié l'attention particulière accordée par la présidence chinoise à la contribution au développement. Ils ont appelé les membres du G20 à renforcer leur coopération sur les questions de macroéconomie, ainsi qu'à contribuer aux innovations et à assurer une croissance forte et durable du commerce et des investissements.

Les chefs d’État ont évoqué les principales questions figurant à l'agenda du sommet du G20 et ont convenu de promouvoir les questions ayant une importance globale et d'intérêt mutuel pour les pays des Brics sur la plateforme du G20. Ils ont réaffirmé leur attachement à l'approfondissement du dialogue et de la coopération avec d'autres États au marché en formation et avec les pays émergents. Ils ont souligné l'importance d'assurer une croissance innovante, dynamique, interdépendante et inclusive de l'économie mondiale, qui ouvrira une nouvelle ère de croissance mondiale et de développement durable. Ils ont dit s'attendre à ce que le G20 se mette sur la voie d'une croissance économique forte, durable, équilibrée et inclusive grâce au sommet de Hangzhou.

Les dirigeants ont reconnu que le processus de rétablissement de l'économie mondiale restait inégal, avec de sérieux risques de récession. A cet égard, ils ont souligné l'importance de coordonner la politique macroéconomique des pays du G20, notamment afin de prévenir les effets secondaires négatifs et de parvenir à une croissance stable, durable et équilibrée.

Les leaders ont reconnu que les membres du G20 devaient se concentrer sur la réalisation de stratégies de croissance nationales. Ils ont exprimé leur ferme intention de travailler avec les membres du G20 pour contribuer à une croissance rapide, stable, équilibrée et inclusive.

Les chefs d’État ont noté que les innovations étaient un moteur clé de la croissance à moyen et long terme, et un gage de développement durable. En ce sens, ils ont salué le Cadre de la croissance d'innovation du G20.

Ils ont souligné le rôle central de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), pierre angulaire basée sur les normes du droit, sur un système commercial multilatéral ouvert, transparent, non discriminatoire et inclusif, ainsi que l'importance de focaliser le travail de l'OMC sur le développement. Ils ont souligné leur attachement au renforcement du rôle de l'Organisation et à sa fonction de négociation, tout en exprimant leur préoccupation quant au protectionnisme croissant dans le contexte du ralentissement du commerce international. Ils ont convenu de contribuer au développement des liens marchands et à la formation d'une économie mondiale inclusive, ouverte et basée sur des règles communes.