28 Janvier / 2018

Les écoliers tunisiens ont visité le musée de l’escadre russe à Bizerte

Le 28 janvier 2018 plus de 40 écoliers de Tunis qui étudient la langue russe ont visité le musée de l’escadre russe à Bizerte. L'excursion a été organisée à l'initiative de l’Association des compatriotes russes en Tunisie (le club «Zharkiy») avec l'aide de l’Ambassade de Russie en Tunisie et du Ministre de l'Education de la République Tunisienne.

C’étaient la présidente du Conseil régional de coordination des compatriotes russes dans les pays de l’Afrique et du Proche-Orient Mme Natalia Kouptcha et la conservatrice du musée Mme Bogdanova qui ont fait le guide. Elles ont raconté aux jeunes Tunisiens les pages tragiques de l'histoire russe, après la révolution de 1917, quand 33 bateaux de la flotte impériale russe, avec les marins et leurs familles (environ six mille personnes), ont fait leur dernière escale à Bizerte.

Le sort de notre célèbre compatriote Mme Anastasia Manstein-Chirinski (1912-2009) a suscité un grand intérêt chez les écoliers. Elle est arrivée en Tunisie en 1920 avec son père, commandant du torpilleur "Zharkiy", quand elle était une petite fille de huit ans. Après avoir vécu toute sa vie à Bizerte, elle a conservé les reliques historiques de l'escadre russe et apporté aux descendants la mémoire des russes qui s’étaient installés sur le sol tunisien. Pendant de nombreuses années, elle a enseigné les mathématiques à de nombreuses générations de Tunisiens dans l'un des lycées de la ville.

Au cours de l'excursion il a été noté que Mme Manstein-Chirinski a été décorée de l'ordre de l'Amitié pour sa grande contribution au renforcement de l'amitié entre les deux pays en 2003 par le décret du président de la Fédération de Russie. En 1997, les autorités tunisiennes ont accordé à Mme Manstein-Chirinski l’Ordre du Mérite culturel.

Les élèves ont également visité la place de Bizerte qui porte le nom d’Anastasia Chirinski, ils ont rendu hommage à la mémoire de cette femme courageuse et dévouée et déposé des fleurs sur sa tombe au cimetière de la ville.

L'excursion est devenue un exemple de tolérance des citoyens de la Tunisie et a démontré une fois de plus le caractère amical des relations existant entre les peuples russe et tunisien.

L'événement a provoqué dans les réseaux sociaux une réaction positive, des mots de gratitude à ses organisateurs, ainsi qu’aux fondateurs du musée de l’escadre russe à Bizerte (la Fondation russe pour la préservation du patrimoine historique et culturel de Mme Anastasia Manstein-Chirinski).