12 Juin / 2013

Le discours de l’Ambassadeur de Russie en Tunisie S.E.M. Alexandre CHEÏNE prononcé à la Journée de la Russie le 12 juin 2013

Cher Monsieur le Ministre de l’Equipement, Chère Madame la Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères, Chère Madame la Secrétaire d’Etat en charge de l’Habitat, Cher Monsieur le Secrétaire d’Etat en charge de l’Energie, Excellences, Mesdames et Messieurs!

Je suis heureux de Vous acceuillir à la Journée de la Russie. Renée dans le début des années quatre-vingt-dix après l’effondrement du système soviétique, la Russie démocratique a traversé une longue période de transformation, une période difficile, et aujourd'hui elle a retrouvé sa place digne d’elle-même dans la politique mondiale et l'économie globale. Dans une telle rétrospective historique, nous partageons et comprenons parfaitement les problèmes actuels de la Tunisie qui est en train de se réformer.

La Russie est prête à coopérer avec la nouvelle Tunisie au niveau bilatéral et dans le cadre du «Partenariat de Deauville». Par exemple, dans ce cadre en avril 2013 la Russie a fait un don d’1,5 million de dollars pour la mise en Suvre des programmes d'alimentation scolaire en Tunisie. J'espère que d'autres exemples de notre aide non remboursable suivront. Mais le plus important c’est le développement d'une véritable coopération dans les intérêts réciproques de nos deux pays.

Nous nous tournons vers l'avenir de nos relations avec optimisme et nous apprécions leur histoire. A savoir que les bateaux russes ont fait leurs entrées dans les ports tunisiens au 18ème siècle et en 1920 fatidiquement les 33 vaisseaux de l’Escadre russe de la mer Noir avec 6 mille personnes à leur bord ont fait leur dernière escale à Bizerte.

Après l’indépendance de la Tunisie, la coopération la plus fructueuse s’est instaurée dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la santé publique et des ressources hydrauliques. Près de 2 mille de diplômés tunisiens des écoles supérieures de notre pays ainsi que nos nombreuses compatriotes sont réunis dans leurs deux associations en Tunisie. Je suis heureux d’acceuillir leurs représentants.

Et maintenant notre coopération mutuellement avantageuse ne piétine pas sur place. Prenons le domaine du tourisme dont les revenus sont indispensables pour l’économie tunisienne. En 2012 plus de 250 mille de touristes russes ont visité la Tunisie. Au cours des cinq premiers mois de cette année il a été enregistré une hausse de 15% par rapport à la même période de 2012. Selon cet indice, la Russie a atteint la quatrième place après la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

L’ordre du jour des relations bilatérales comprend la tenue de la session de la Commission mixte intergouvernementale tuniso-russe pour la coopération économique, commerciale, technique et scientifique. Il est à noter que le volume des échanges commerciaux entre nos deux pays se situe au niveau dépassant 1 milliard de dollars et c’est un bon indice.

Les relations humanitaires entre la Russie et la Tunisie se développaient toujours très activement. Il est significatif que les Journées de la culture tunisienne pour la première fois ont eu lieu le printemps de l’année passée à Moscou et les Journées de la culture russe ont été tenues ce printemps à Tunis. Ce fait traduit à juste titre notre solidarité avec le peuple tunisien ami qui a pris la voie de la liberté et de la dignité.

Dans les affaires internationales nos deux pays partagent les même principes et valeurs. Tout cela nous permet de chercher et nous oblige de trouver les nouvelles opportunités pour promouvoir d’avantage nos relations de coopération et d’amitié.

Assez de palabres, je vous remercie et je vous souhaite une agréable soirée.