23 февраля / 2018

L’interview de Salma Elloumi Rekik, ministre tunisienne du Tourisme et de l’Artisanat à l’agence de presse russe TASS

Les autorités tunisiennes tablent sur l’arrivée de 600.000 Russes dans le pays d’ici la fin de l’année, a déclaré Salma Elloumi Rekik, ministre tunisienne du Tourisme et de l’Artisanat.

“Nous prévoyons de recevoir 550.000 à 600.000 touristes russes en 2018, ce qui représente une augmentation de 6% par rapport à l’année dernière”, a affirmé Mme Rekik, dans un entretien, mardi à l’agence de presse russe TASS.

Selon la ministre, une stratégie de communication ciblée a été développée, elle est en cours de mise en Suvre en Tunisie pour attirer des visiteurs de Russie. “Cette stratégie se concentre sur tous les types de technologies numériques et implique des efforts énergiques en ligne et sur les réseaux sociaux pour enregistrer tout changement dans les préférences des touristes russes”, a-t-elle noté.

La responsable, qui doit effectuer une visite du 5 au 7 mars en Russie, a souligné que “ces étapes seront soutenues par une campagne de publicité, qui comprend l’utilisation de panneaux d’affichage pour des informations visuelles sur les points de destination dans les grandes villes de départ.”

Nouveaux créneaux

Le ministre a noté que, pour attirer de nouveaux touristes, les autorités tunisiennes travaillent activement sur des alternatives aux vacances de plage traditionnelles. Les invités du pays d’Afrique du Nord se verront offrir un tourisme écologique et médical, y compris la thalassothérapie, tandis que ceux qui optent pour les activités de plein air, auront l’occasion de s’essayer au golf, au beach soccer, au volley ball et au tennis.

Commentant la sécurité des touristes en Tunisie, Salma Elloumi Rekik a souligné qu’il s’agissait d’une question prioritaire pour le gouvernement tunisien. “Nous comprenons parfaitement votre préoccupation, qui est la nôtre aussi, mais nous pouvons vous assurer que la sécurité a été rétablie. La sureté reste une priorité nationale pour le gouvernement tunisien, qui utilise toutes les ressources disponibles, y compris humaines et techniques, pour la renforcer, ” elle a ajouté.

“Nous continuons à renforcer et à améliorer les systèmes de sécurité en collaboration avec les organismes d’application de la loi.”

Aujourd’hui, la Tunisie est l’une des destinations touristiques les plus populaires pour les citoyens russes. Les deux dernières années ont vu un nombre record de touristes russes atteignant, selon les statistiques officielles, plus de 1,1 million de touristes en 2016 et 2017.

Partenariat stratégique

Les relations entre la Tunisie et la Russie sont très amicales et il existe de bonnes perspectives de les développer et de les renforcer, a déclaré mardi à la TASS le ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi Rekik.

“Cette année, nous célébrons le 62ème anniversaire des relations diplomatiques entre la Tunisie et la Russie, témoignant d’une amitié étroite qui ne cesse de se renforcer”, a souligné la ministre. “Cela montre que les perspectives de développement des relations bilatérales sont prometteuses, et nous ne pouvons que continuer à les renforcer”.

“Il existe un désir commun d’amener nos relations au niveau du partenariat stratégique dans divers domaines, notamment l’économie, le commerce, la culture, la sécurité, la santé et, bien sûr, le tourisme, où nos intérêts communs nous incitent à rechercher et à coordonner les efforts pour améliorer la coopération bilatérale “, a-t-elle ajouté.